Accueil > Nouvelles > Article

Essai de la semaine : Buick Envision Avenir 2021

2021-11-16

55121

Le Buick Envision Avenir 2021 était un véhicule que j'avais particulièrement hâte de conduire pour plusieurs jours et laissez-moi vous dire que je n'ai pas été déçu. Ceux et celles qui me connaissent savent que je suis un grand adepte de VUS de luxe allemands étant moi-même propriétaire d'un Mercedes-Benz GLC 300 et je croyais que mon véhicule serait à des années-lumière du Buick Envision Avenir avant d'en faire l'essai. Comme tout le monde, j'ai des idées préconçues et même si j'ai rarement tort, cette fois-ci, j'étais dans le champ et pas rien qu'un peu.

Même si je pratique ce métier depuis près de 11 ans, je me surprends toujours à voir la réaction des gens lorsque je conduis un nouveau modèle et surtout lorsqu'il n'est pas question d'une voiture exotique d'une couleur flamboyante. Inutile de vous dire que je ne m'attendais pas à ce qu'autant de gens viennent me voir parce que je conduisais un VUS Buick rouge foncé. Plusieurs journalistes disent que Buick n'a pas la même réputation et le même niveau de prestige que la compétition et c'est peut-être vrai lorsque parle de la marque dans une conversation, mais lorsqu'on arrive quelque part avec le Buick Envision Avenir, c'est une tout autre histoire. Bien au-delà du logo, les gens savent qu'ils ont affaire à un véhicule de luxe, un vrai.

Prix et équipement

Ce qui m'a le plus impressionné du Buick Envision Avenir, c'est le niveau de finition qu'on nous propose dans une fourchette de prix aussi raisonnable. Pour vous donner une idée de la chose, la version à l'essai cette semaine affichait une facture totale de 49 388$ et à pareille somme, il n'y avait pas beaucoup de cases qui n'étaient pas cochées et on parle d'options mineures totalisant une somme de moins de 1 000 $. Pour offrir une finition et un équipement de niveau similaire, il faut payer entre 60 000 $ et 70 000 $ chez la compétition.

Le modèle à l'essai cette semaine était équipé de l'ensemble de technologie de niveau 2 qui comprend des systèmes comme le régulateur de vitesse adaptatif, un système de freinage d'urgence avancé, un système d'aide au stationnement avancé, une suspension adaptative et plusieurs autres caractéristiques du même genre. Pour 2 495 $ seulement, cet ensemble est un incontournable pour le modèle.

Une conduite raffinée

Côté mécanique, le Buick Envision Avenir est propulsé par un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres, une mécanique classique que l'on retrouve dans la majorité des VUS de la même catégorie. Dans le cas du Buick Envision Avenir, on parle d'une puissance de 228 chevaux et 258 livres-pied de couple. Le tout est jumelé à une boîte automatique à 9 rapports et un rouage intégral de série. En ce qui me concerne, je me demandais parfois où était rendu le turbocompresseur, mais je suis habitué à une conduite légèrement plus dynamique et pour être honnête avec vous le mode Sport n'apporte pas vraiment de sportivité à la conduite du VUS du constructeur américain. En revanche, si vous êtes à la recherche d'une expérience de conduite plus sophistiquée et axée sur le confort, le Buick Envision Avenir a tout ce qu'il faut pour vous plaire. D'ailleurs, j'aime beaucoup le fait que le système du VUS du constructeur américain vous permette de choisir entre le rouage à 2 ou 4 roues motrices de façon manuelle.

Pour ce qui est de la consommation de l'Envision Avenir, Buick annonce une moyenne de 10.5L/100km en ville et 8.2L/100km sur autoroute. Ces chiffres sont surévalués à mon avis, car je n'ai pas fait particulièrement attention à ma conduite et j'ai tendance à dépasser les estimations des manufacturiers. Pourtant j'ai obtenu une consommation moyenne de 7.7L/100km en parcourant environ 570 kilomètres avec 30% de conduite en ville et 70% de conduite sur l'autoroute.

Quelques petits bémols

En bon journaliste automobile, je vous offre les meilleurs comme les mauvais côtés des véhicules que je mets à l'essai, mais dans le cas du Buick Envision Avenir, je dois vous avouer que j'ai dû gratter un peu pour trouver des éléments à critiquer. Bref, la position de certaine commande est plutôt gênante comme c'est le cas pour les boutons qui servent à gérer l'affichage tête haute. Ces derniers sont bien cachés par le volant et il faut se pencher pour les voir. Le Buick Envision offre une belle ligne, mais ça a aussi pour effet de réduire la visibilité, car les panneaux de porte sont haut par rapport à la position des sièges. D'ailleurs, j'ai trouvé, pour ma part, que l'assise est un peu courte. Finalement, l'espace cargo est plutôt limité, une concession que l'on doit au bénéfice du format et de l'allure dynamique du Buick Envision Avenir.

Marquer de gros point là où ça compte

La première chose qui m'a frappé, c'est l'insonorisation et le confort de roulement du Buick Envision Avenir 2021. Je ne m'attendais pas à un tel niveau de finesse pour un véhicule dans cette fourchette de prix, mais on est clairement capable de rivaliser avec les gros noms de l'industrie ici. Les sièges massants, c'est un gros plus et quelque chose qu'on n'est pas habitué de voir dans un véhicule sous la barre des 50 000 $. De plus, Buick a fait un excellent choix avec la chaine Audio Bose qui est l'une des meilleures sur le marché à mon avis.

Une marque prête à changer

Ça fait des années que je le dis, Buick n'est plus la marque qu'on associe à un certain groupe d'individus plus âgé. D'ailleurs, le constructeur américain avait commencé à le prouver avec des berlines dynamiques et modernes, mais la hausse de popularité des VUS a forcé Buick à éliminer ces modèles du marché. Toutefois, le constructeur américain s'est vite rattrapé avec l'Encore GX et l'Envision de seconde génération. Ces 2 modèles ont apporté une vague de fraîcheur et de jeunesse dans la gamme de Buick et leur influence a commencé à s'étendre sur les autres modèles de la marque. Sans vouloir faire de mauvais jeu de mots, il y a de belles années à venir pour Buick et l'Envision Avenir 2021 est un produit sérieusement compétitif qui mérite toute considération. Ce n'est pas la première que je le mentionne, mais mon essai de la semaine me l'a encore confirmé, Buick a tout ce qu'il faut pour s'élever au même niveau que Cadillac et celui de ses compétiteurs en matière de prestige.

Jean-Sébastien Poudrier

SVP confirmer
Dans le but de se conformer à la Loi Canadienne Anti-Pourriel, nous vous demandons de confirmer si vous désirez que nous vous communiquions nos rabais, promotions, offres et ventes privées à l'avenir.
Oui
Non
Quelques précisions
  1. Quand prévoyez-vous acheter un véhicule?
  2. Dans le but de se conformer à la Loi Canadienne Anti-Pourriel, nous vous demandons de confirmer si vous désirez que nous vous communiquions nos rabais, promotions, offres et ventes privées à l'avenir.
    IMPORTANT: Vous pouvez facilement retirer votre consentement en tout temps!
SOUMETTRE

Il semble que vous utilisez un navigateur obsolète qui pourrait rencontrer des problèmes pour afficher correctement ce site. Pour une expérience de navigation optimale, nous vous recommandons de passer à Google Chrome.

×